vendredi 13 avril 2018

Audrey Hanard est la nouvelle présidente du Groupe du Vendredi

Brieuc Van Damme, ancien président : « Le Groupe du Vendredi réunit un groupe diversifié de jeunes gens passionnés qui, grâce à leurs expériences très divergentes

Bruxelles, 13 avril 2018. 4 ans après sa création par le Professeur Jonathan Holslag et Brieuc Van Damme, le Groupe du Vendredi a une nouvelle présidente : désormais, Audrey Hanard dirigera ce think tank de jeunes. 

Brieuc Van Damme, ancien président : « Le Groupe du Vendredi réunit un groupe diversifié de jeunes gens passionnés qui, grâce à leurs expériences très divergentes, veulent apporter des solutions constructives et originales aux grands problèmes de notre époque. Un programme assez ambitieux, mais je pense pouvoir affirmer en ce qui concerne les 4 dernières années que nous sommes parvenus à faire bouger les choses. Prenez par exemple notre note à la Commission des Pensions Vandenbroucke.  Elle laissait la parole à un groupe pluraliste de jeunes qui entrent à peine en ligne de compte dans le débat, alors que l’on discute en premier lieu de leurs pensions ! Avant même qu’il ne soit question de Publifin et d’autres scandales, nous avons rédigé une charte pour davantage de déontologie dans les cabinets ministériels. Elle a fait la une, a obtenu le soutien du Premier ministre et différents parlementaires ont utilisé notre input pour les débats dans la Commission Déontologie du Parlement fédéral. À mes yeux, l'un des plus beaux messages que nous avons reçus l'année passée est celui d'une directrice d'école à Bruxelles. Elle avait vu notre mini-documentaire sur le mur de 2 km de long qui sépare les écoles francophones et néerlandophones dans notre capitale et, après 15 ans de mutisme, elle avait rapidement cherché le contact avec son égal francophone de l'autre côté du mur de la cour de récréation afin d’intensifier la collaboration malgré la réglementation kafkaïenne à ce sujet. Je me rappelle aussi de la présentation de notre rapport concernant un congé de paternité et parental moderne au Parlement européen, ou le fait que nous ayons réussi à placer à l'ordre du jour le service civil pour les jeunes en Belgique. En un mot, ce furent 4 années fantastiques, mais j’approche de l’âge limite de 35 ans et je devais en outre faire la navette entre le Cercle polaire et Bruxelles pour le Groupe du Vendredi, ce qui n’était plus tenable. »

La toute nouvelle présidente Audrey Hanard : « Lorsque Brieuc a décidé de passer le flambeau après 4 ans, je n'ai pas hésité une seconde et j’ai posé ma candidature. Pouvoir débattre au plus haut niveau, en tant que jeune, d’importants problèmes sociaux et parvenir à y avoir un impact avec des idées originales, tous blocs et partis confondus, me procure une énorme satisfaction. Et si vous pouvez en outre aider à piloter ce groupe de jeunes loups affamés, vous avez vraiment l’impression de faire un travail utile et d’être aux manettes. Je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité. Je veux aussi mettre de nouveaux accents, et revoir notre fonctionnement et notre stratégie pour faire entendre encore plus fort la voix des jeunes, car c’est plus que jamais indispensable ! » 

Les cinq premières années, le Groupe du Vendredi a été piloté par une équipe de base. Les prochaines années, cette équipe de base sera complétée par des groupes de travail. De cette manière, le Groupe du Vendredi espère pouvoir travailler encore plus efficacement. Audrey Hanard sera soutenue à cet égard par Sam Proesmans, qui devient vice-président. Audrey Hanard est Philanthropy & Impact Investing Manager chez Telos Impact. Par le passé, elle a lancé la start-up Spectralys Biotech et a travaillé comme consultante pour McKinsey & Company. Audrey est ingénieur de gestion de la Solvay Business School, et a décroché un Master of Public Administration à l’Université de Columbia à New York. Sam Proesmans est assistant en médecine interne à l’Hôpital universitaire d’Anvers avec une spécialisation dans les maladies infectieuses. Il a également obtenu un Master en Public Health à l’Université de Columbia à New York. 

Durant l’année à venir, le Groupe du Vendredi va continuer à se pencher sur une série de sujets divers, allant d’un programme européen pour la jeunesse pour les élections européennes de 2019 à une stratégie pour réduire le taux de réincarcération dans les prisons belges. Plus tard cette année, le Groupe du Vendredi lancera aussi une application web visant à donner à l’ensemble de la population belge l’occasion de simuler son scénario de revenu universel de base « idéal » et de mieux en comprendre les implications. Le Groupe utilisera ces données anonymes pour mieux dresser la carte des préférences des Belges en ce qui concerne le revenu universel de base.  

Le Groupe du Vendredi, quèsaco ?

En résumé, le Groupe du Vendredi, c’est 5 ans, 13 projets en Belgique et à l’étranger, et plus de 100 articles d’opinion dans la presse belge. Le Groupe du Vendredi a vu le jour en 2013 avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin en vue de proposer des solutions innovantes pour les défis sociaux. Avec des membres entre 25 et 35 ans, pluralistes et ambitieux, le Groupe du Vendredi tente de faire souffler un vent nouveau dans le paysage politique belge. 

Le groupe discute de sujets sociétaux choisis en fonction des domaines d’intérêt de chacun, et développe une réflexion sur des solutions innovantes. Cela entraîne souvent d’intenses discussions entre des jeunes aux profils divergents, tant en ce qui concerne le contexte professionnel que socioculturel. Mais c’est justement là que résident la force et l’originalité des perspectives qui sont formulées par le Groupe du Vendredi : une vision indépendante, pluraliste et concrète pour le long terme. 

Le Groupe du Vendredi est soutenu depuis sa création sur le plan opérationnel par la Fondation Roi Baudouin (FRB). L’intégrité, la transparence, le pluralisme, l’indépendance, le respect de la diversité et la stimulation de la solidarité y sont les valeurs principales, qui sont partagées avec le Groupe du Vendredi.

Coordonnées

Audrey Hanard Audrey Hanard, Présidente Groupe du Vendredi — E-mail

Sam Proesmans, Vice-président Groupe du Vendredi — E-mail